Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Coupe de Belgique: Massimo Bruno sauveur carolo

L’affiche a priori la plus relevée de ce mercredi de Coupe s’est révélée d’une pauvreté affligeante. La moins mauvaise équipe a fini par émerger. Pour Charleroi, la montée dans le quart s’est opérée en restant longtemps en équilibre instable sur le marchepied. Avec Bruno en héros sur la fin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pas de seizième quart de finale d’affilée pour Gand qui, depuis la saison 2004-05 avait systématiquement franchi l’écueil des huitièmes. Une série ruinée par Charleroi, en début de nuit et surtout au bout de l’ennui. Après être tombé deux fois de suite sur le futur champion de Belgique (Bruges en 2018 et Genk en 2019), le Sporting zébré reste en course à trois longueurs (potentielles) de la ligne d’arrivée. On ne change pas une équipe qui aligne les performances. Plus encore que le 19 sur 21 (série d’invincibilité en cours depuis la défaite 1-2 contre Anderlecht, le 4 octobre), c’est l’équilibre affiché lors des deux derniers succès (à Saint-Trond et contre Waasland-Beveren) qui a convaincu Karim Belhocine de reconduire son onze pour la troisième fois d’affilée. Un souci de cohésion loin d’être superflu face à Gand, l’autre équipe en forme du moment dans le championnat de Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs