Chaos sur les routes à Bruxelles: un nouveau plan de mobilité déployé pour les Plaisirs d’hiver

Chaos sur les routes à Bruxelles: un nouveau plan de mobilité déployé pour les Plaisirs d’hiver
Le Soir

La Ville de Bruxelles adapte son plan de circulation dans le centre-ville en vue d’améliorer la mobilité autour des Plaisirs d’hiver, annonce le bourgmestre Philippe Close au « Soir ». De nombreux embouteillages ont en effet été constatés ces derniers jours.

Face à ces embarras de circulation, la Ville de Bruxelles annonce que des équipes mobiles de la police seront dépêchées sur plusieurs axes afin de fluidifier la circulation. Cela concerne notamment la rue Fossé aux Loups, où une bande de bus-taxis sera recréée d’ici la fin de la semaine « afin de s’assurer que les bus passent. » Avant l’installation du piétonnier au boulevard Anspach, cette rue disposait d’une bande réservée aux transports en commun en contresens. Par ailleurs, une traversée piétonne est prévue rue de l’Evêque « pour canaliser les flux piétons en collaboration avec Interparking ».

Les bons gestes pour éviter le chaos

Il est vivement recommandé d’arriver au marché de Noël à pied. Pour les cyclistes, le meilleur conseil est d’utiliser les parkings couverts et sécurisés. Il y en a deux à proximité immédiate du parcours des Plaisirs d’hiver : dans les stations de (pré)métro Bourse et De Brouckère. Attention, pas question de laisser son vélo, ni de déposer le deux-roues partagé entre les chalets.

A celles et ceux qui n’ont pas d’alternative à la voiture, il est vivement conseillé de laisser leur véhicule au parking. Selon leur voie d’accès à la ville, plusieurs sites sont accessibles, plus ou moins éloignés du marché de Noël : Loi, Grand-Place, Lepage… – la liste des parkings les plus proches est disponible sur bruxelles.be/parkings.

Pour rappel, il est par ailleurs très facile de rejoindre les Plaisirs d’hiver en métro, via les stations De Brouckère, Sainte-Catherine et même Gare Centrale (lignes 1 et 5), ou Bourse (trams 3 et 4). Ou avec les bus 46, 47, 86 et 88. La SNCB a en outre prévu, le week-end des 14 et 15 décembre, et pendant les vacances d’hiver, des billets spéciaux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  2. TOPSHOT-CHINA-HEALTH-VIRUS

    Coronavirus en Belgique: «Il ne faut pas céder à la panique, on est prêts»

  3. «
Je suis faite de cette féminité exubérante et révolutionnaire et de quelque chose de méditerranéen qui est plus terrien et ancestral.
»

    Monica Bellucci au «Soir»: «J’ai mis ma beauté au service du cinéma»

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite

  • Affaire Nethys: parole de consultant, parole d’évangile?

    Quand je serai grand, je ferai consultant » : c’est le tweet d’un de nos confrères de l’Echo, qui publiait ce vendredi les sommes versées par Nethys à McKinsey ces cinq dernières années. C’est la nouvelle présidente d’Enodia, actionnaire de Nethys, la socialiste Julie Fernandez Fernandez, qui révélait les vingt millions d’euros payés au consultant entre 2014 et 2019. Un chiffre qui n’est pas définitif puisque McKinsey est à l’œuvre depuis bien plus longtemps aux côtés des ex-dirigeants liégeois. La présidente...

    Lire la suite