Grève générale du 5 décembre en France: les conséquences pour les Belges

Grève générale du 5 décembre en France: les conséquences pour les Belges
AFP

Les grèves ce jeudi contre la future réforme des retraites en France, projet phare du quinquennat d’Emmanuel Macron, ont des répercussions en Belgique. Le rail, les routes et le transport aérien en subissent les conséquences.

Seuls deux trains sur trois circulent entre Bruxelles et Paris ce jeudi. La société Thalys invite ses clients à vérifier l’horaire de circulation de leur train, disponible en temps réel sur thalys.com ainsi que sur l’application Thalys. Le mouvement social étant susceptible de durer plusieurs jours, la société s’attend également à des perturbations vendredi et les jours suivants. Elle communiquera sur ses prochaines adaptations à 17h00.

La compagnie Eurostar a également supprimé trois trains passant par Bruxelles et prévoit des perturbations jusqu’au lundi 9 décembre. A l’instar des clients de Thalys, les voyageurs qui possèdent un billet pour l’un des trains supprimés peuvent l’échanger ou se faire rembourser.

Toujours sur le rail, les trains à grande vitesse entre Bruxelles et Lille circulent eux aussi selon un horaire adapté.

Des gilets jaunes à Hensies

A Brussels Airport, plusieurs vols en provenance ou à destination de Toulouse, Lyon et Nice ont été soit retardés, soit annulés. En France, les compagnies aériennes ont été priées de réduire de 20 % leur programme de vols.

Enfin sur les routes, des manifestants en gilet jaune ont organisé des barrages filtrants, jeudi matin, dans les deux sens de la circulation à hauteur du poste-frontière d’Hensies (Hainaut), perturbant la circulation sur l’E19/A7 vers Paris et Bruxelles. Près de 250 rassemblements et manifestations sont prévus ce jeudi en France contre la réforme des retraites. Le mouvement social pourrait durer plusieurs jours.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191116-3X8C8U 2019-11-14 04:03:00

    Dérapages indivuels ou violences d’Etat? La police française est sur le gril

  2. Le décollage de l’Airblors d’un des tests sans intervention humaine effectués à Toulouse.

    Airbus réussit à faire décoller un avion en pilotage automatique

  3. pavlopetri-rue

    Sous la mer Ionienne, Pavlopetri la Mycénienne est menacée par l’homme

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Il y a une vie en Wallonie après Nethys

    Depuis l’installation de son gouvernement en septembre dernier, la Wallonie vit au rythme du dossier Nethys et de ses satellites Moreau, Voo, Intégrale, Enodia… Ce n’est pas de sa faute : les révélations de la presse et le comportement ahurissant des acteurs du dossier ont chargé la barque du gouvernement et du parlement. Le job devait être fait, il l’a été.

    « Jamais et nulle part, je n’ai vu un dossier aussi important traité de manière aussi rapide », a dit au Soir le...

    Lire la suite