Accueil Monde Amériques

La Ciudad Nuclear, rêve nucléaire avorté de Castro

Les autorités cubaines ont construit dans les années 1980 une centrale sur le modèle de Tchernobyl. Le réacteur n’a jamais été mis en service. Les Cubains ont bâti une ville pour loger les ingénieurs et techniciens. Ciudad Nuclear compte encore 5.000 habitants.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Tout a commencé en 1976 dans le plus grand secret. Cette année-là, Leonid Brejnev a accédé à l’une des demandes les plus étonnantes de son allié Fidel Castro : construire des centrales nucléaires dans l’île communiste pour ne plus dépendre des importations pétrolières et accéder à une indépendance énergétique. Le rêve atomique du Lider Maximo devait mener à la construction de trois centrales nucléaires avec quatre réacteurs de 440 mégawatts chacune. Toutes trois dispersées dans l’île. La chute de l’URSS a marqué, en 1992, la fin du programme. Mais pas des vestiges nucléaires cubains. Voici Cienfuegos, une ville de 160.000 habitants, fondée par les Français en 1819. La Perle du sud, comme l’appellent les Cubains, est située au centre de l’île. C’est ce lieu que choisit le Comandante en chef en 1980 pour édifier à 25 kilomètres de la ville la CEN, la Centrale electro nuclear, de Juragua.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bayens Remi, samedi 7 décembre 2019, 18:07

    J"ai vu la centrale en question depuis Cienfuegos, elle est effectivement du type VVER (PWR), je n'ai pas pu la visiter. Par contre j'ai pu visiter les centrales de Loviisa (Finlande) et South Ukraine (Ukraine), toutes du même type. Ces centrales ont des performances tout à fait honorables et très sécurisées, elles n'ont rien à voir avec le type comme Tchernobyl.

  • Posté par Gysen Eric, vendredi 6 décembre 2019, 23:41

    Juste pour info, à Cuba ce ne sont pas des réacteurs type Tchernobyl (RBMK graphite et donc sans enceinte de confinement) mais des VVER quasi identiques aux centrales PWR américaines, françaises et belges comme Tihange 1, Doel 1 et 2. Les réacteurs cubains ont une enceinte de confinement, très visible sur la photo et sont donc d'un type beaucoup plus fiable et sécurisé qu'à Tchernobyl.

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs