Accueil Société Régions Bruxelles

Siamu: une transaction à 10,6 millions et une réforme pour apaiser l’ONSS

Le Siamu a accumulé des arriérés importants vis-à-vis de l’ONSS. Un accord a été trouvé pour régulariser sa situation, via une réforme du régime de primes de ses agents.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Faisons un instant abstraction du givre dans les parcs et replongeons-nous au beau milieu du mois de juin. A l’époque, le mercure ne tutoyait pas encore les sommets de juillet, mais dans les rues, des pompiers bruxellois faisaient déjà bien monter la température. Face à eux, un projet de réforme mené par Cécile Jodogne (Défi), alors chargée de la tutelle sur le Siamu. Celui-ci visait à modifier le statut pécuniaire des pompiers, pour faire basculer leur actuelle « allocation de garde » en « prime d’opérationnalité ». Les pompiers avaient alors craint de voir, avec ce basculement, des répercussions négatives sur leur salaire, et avaient battu le pavé jusqu’à ce que le projet soit finalement enterré, le PS ayant décidé de lâcher en fin de course la secrétaire d’Etat.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs