Emilio Ferrera, l’ancien T2 du Standard, négocie son arrivée à Saint-Trond

Emilio Ferrera.
Emilio Ferrera. - PN

Libre de contrat depuis son départ de Dudelange à la mi-septembre, juste avant le début du parcours du club luxembourgeois en phase de poules de l’Europa League, l’ancien adjoint de Michel Preud’homme au Standard devrait prendre la succession, au Staaien, de Marc Brys, limogé après la défaite subie face à Charleroi (1-3). Et de Nicky Hayen, le coach des Espoirs, qui avait débuté son intérim par un succès important dans le derby à Genk (1-2) avant que celui-ci ne soit prolongé… d’une semaine. Le temps donc de diriger l’équipe limbourgeoise en Coupe de Belgique à Zulte Waregem (Saint-Trond s’y est incliné mercredi 3-0) et samedi face au leader de la compétition, le FC Bruges. Le temps aussi pour la direction du STVV de mener tranquillement avec Emilio Ferrera des négociations qui, si elles aboutissent, lui permettraient d’entraîner le quinzième club belge de sa carrière, après être passé, notamment, à Beveren, au RWDM, au Lierse, à la Louvière, au FC Bruges, à Genk, à Anderlecht et au Standard.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous