CA de la RTBF: la vice-présidence PTB est «un vrai danger pour les médias», lance le MR

CA de la RTBF: la vice-présidence PTB est «un vrai danger pour les médias», lance le MR
PhotoNews

Ce vendredi matin, le nouveau Conseil d’Administration de la RTBF s’est installé. L’Ecolo Baptiste Erkes a été élu président, a annoncé le MR, tout en dénonçant l’élection de Vincent Engel (PTB) à la troisième vice-présidence, aux dépens de la candidature de Joëlle Milquet qu’avaient avancée les réformateurs. Les première et deuxième vice-présidences reviennent à Thomas Dermine (PS) et à Richard Miller (MR).

Le MR avait proposé de nommer l’ancienne ministre cdH Joëlle Milquet à la troisième vice-présidence. Vincent Engel a toutefois été désigné par sept voix contre six, selon le MR. « Sans préjuger de la qualité même de la personne », le Mouvement réformateur juge « déraisonnable » d’élire à cette vice-présidence un membre « d’un parti qui se revendique d’une doctrine qui n’a jamais brillé, loin s’en faut, quant à la défense de la liberté d’expression et la diversité d’opinions », déclare Richard Miller, administrateur MR, dans un communiqué.

Vincent Engel a été désigné, par 7 voix, contre 6. Pour le MR, il s’agit d’un précédent « inquiétant ».

Le nouveau président du parti, Georges-Louis Bouchez dénonce également « le caractère liberticide » du PTB : « Je ne peux comprendre que l’on puisse donner les clés d’un média public à un parti se revendiquant du communisme. En tant que libéral, je serai toujours du côté de la liberté des médias et d’expression, et le MR n’a et n’aura pas la moindre complaisance à l’égard des populismes de gauche ou de droite. »

Le MR propose dès lors de nommer Joëlle Milquet (CDH) à cette vice-présidence.

Sur le même sujet
PolitiqueJoëlle MilquetMR
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous