Accueil Sports Football Football à l'étranger Allemagne

Thorgan Hazard se livre sur son adaptation au Borussia Dortmund: «Ici, je n’ai pas droit à deux mauvais matchs de suite» (vidéos)

Régulièrement titulaire dans sa nouvelle équipe, l’international belge espère tout de même encore franchir un palier supplémentaire.

Temps de lecture: 2 min

Transféré du Borussia Mönchengladbach au Borussia Dortmund, Thorgan Hazard a passé un cap. Régulièrement titulaire avec son nouveau club comme avec les Diables, le petit frère d’Eden Hazard est tout de même conscient qu’il lui reste des progrès à faire : « Ce n’est pas la même dimension qu’à Gladbach. Dortmund est un plus grand club où l’on a plus de responsabilités, plus de pression. Ceci dit, j’ai été très content et très fier d’avoir pu faire partie d’un club comme ’Gladbach’. Cette équipe est toujours dans mon cœur et reste un très bon club en Bundesliga », explique-t-il au micro de la RTBF. « Je suis encore en période d’adaptation même si j’ai pris mes marques et je joue souvent. Comme il y a plus de pression, tu n’as pas le droit de faire deux mauvais matches de suite. Quand ça arrivait à Gladbach, je restais quand même titulaire le match suivant. Ici à Dortmund, on ne peut plus se le permettre. C’est important car ça me permet de progresser au niveau de la régularité. »

Questionné quant à la suite de sa carrière, Thorgan admet avoir déjà accompli beaucoup d’objectifs, même si, à 26 ans, c’est loin d’être terminé : « On peut toujours progresser tant que le corps dit oui mais j’ai le sentiment d’avoir accompli pas mal de mes rêves comme celui de jouer avec mon frère en sélection par exemple. Mon seul autre rêve serait de jouer avec mes autres frères dans la même équipe. »

Questionné enfin sur son rôle en équipe nationale, quelques mois avant le début de l’Euro 2020, l’ancien joueur de Zulte Waregem insiste sur le fait que sa position lui convient totalement : « Ici, c’est vrai que je joue dans un autre rôle par rapport aux Diables. Je préfère forcément jouer plus haut mais j’ai appris pas mal avec le coach Martinez dans une autre position. Jouer à plusieurs postes, ça me plaît. Les différents coaches ont plusieurs options avec moi et j’ai donc plus de chances de jouer. Ici, je joue à gauche, à droite, devant, un peu partout. Le plus important, c’est de jouer. Et quand je suis sur le terrain, je suis content. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Allemagne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir