Matteo Salvini menace de boycotter le Nutella car il n’est pas assez italien

Matteo Salvini menace de boycotter le Nutella car il n’est pas assez italien
EPA

Le chef de l’opposition d’extrême droite en Italie Matteo Salvini a menacé de boycotter le Nutella, célèbre marque de pâte à tartiner commercialisée par Ferrero, parce que les noisettes qui entrent dans la composition proviennent de Turquie et non d’Italie.

« J’ai découvert que Ferrero utilisait des noisettes turques. Je préfère aider les entreprises qui utilisent des produits italiens », a déclaré Matteo Salvini jeudi soir lors d’un rassemblement.

Le leader de la Ligue, parti nationaliste d’extrême droite crédité d’environ 32 % des intentions de vote dans les derniers sondages, partage régulièrement ses habitudes culinaires sur les réseaux sociaux, médias qui font pleinement partie de sa stratégie de communication. Et les pots de Nutella de l’entreprise italienne Ferrero apparaissent souvent sur ses pages Facebook et Twitter.

Ferrero, qui a refusé de réagir, est le premier acheteur mondial de noisettes. La production italienne est insuffisante pour combler ses besoins.

D’après son site internet, le géant de la confiserie se fournit « principalement en Turquie et en Italie », mais aussi en Géorgie, au Chili, en Afrique du Sud et en Autralie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous