Jan Jambon et Rudi Vervoort se sont rencontrés en toute discrétion

Jan Jambon et Rudi Vervoort se sont rencontrés en toute discrétion
belga

C’est l’agence Belga qui joue son rôle d’alerte, en annonçant « la première rencontre officielle entre les ministres-présidents flamand et bruxellois ». Enfin, puisqu’Elio Di Rupo puis Pierre-Yves Jeholet ont déjà eu l’honneur d’être reçus par Jan Jambon. Et ce n’est pas comme si Bruxelles et la Flandre n’avaient pas de dossiers majeurs sur lesquels dialoguer – en vrac : la mobilité (le Ring, les entrées de ville, la taxation kilométrique, l’intégration tarifaire), l’emploi (la collaboration entre Actiris et le VDAB) ou la 5G…

Les deux hommes ont confié à Belga que « le climat de la réunion fut agréable ». Le Soir n’y était pas convié. Explication du cabinet Vervoort ? Elle est en deux temps. D’abord, c’était au cabinet de Jan Jambon de communiquer. Ensuite, il n’était pas de bon ton, alors que Paul Magnette tente l’arc-en-ciel, qu’un dignitaire PS s’affiche avec un N-VA…

Mais il était sans doute difficile pour Rudi Vervoort de décliner l’invitation alors qu’il prône, à longueur d’interviews, le fédéralisme de coopération… Il a donc tenté la discrétion, fidèle à son habitude. Un peu raté cette fois.

Sur le même sujet
Paul MagnetteAgence Belga
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous