Des consultants de l’émission l’Equipe du soir tiennent des propos sexistes en plein direct: «Ce sont les hommes qui accouchent maintenant?» (vidéo)

Des consultants de l’émission l’Equipe du soir tiennent des propos sexistes en plein direct: «Ce sont les hommes qui accouchent maintenant?» (vidéo)
©Capture d’écran de l’émission

La vidéo fait l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux. Sur le plateau de l’Equipe du soir, on y voit cinq consultants de l’émission commenter le choix de Marquinhos de quitter ses coéquipiers pour assister à l’accouchement de sa femme, enceinte d’un deuxième enfant. Les remarques sexistes s’enchaînent rapidement : « Ce sont les hommes qui accouchent maintenant ? Il n'y a pas de médecin à Paris pour la faire accoucher cette dame ? », a notamment lancé Guy Roux, ex-entraîneur reconverti consultant.

Un autre consultant, Bertrand Latour, y est aussi allé de sa remarque déplacée : « Il va donner le sein maintenant Marquinhos ». Aucun membre de l’équipe présente sur le plateau n’est intervenu. Au contraire, les rires l’emportent.

Le PSG « consterné »

Le club parisien ne s’est pas fait prier pour réagir à cette séquence : « Venant de personnes qui nous donnent à longueur d’année des leçons sur les valeurs du sport et de la vie, nous nous étonnons de la médiocrité de ces propos », peut-on notamment lire sur le compte Twitter officiel du club.

L’Equipe s’excuse sur Twitter

L’équipe de l’émission a communiqué « leurs plus sincères excuses » suite à leurs « propos déplacés ».

Marquinhos réagit... puis se ravise

Le défenseur concerné par la polémique est finalement devenu papa d’un petit Enrico. Il a publié un tweet qu’il a ensuité supprimé : « Jugements et critiques déplacées, heureusement je ne regarde pas cette émission et je ne connais pas ses personnes là; mais merci, le bébé il vas bien ! »

Sur Instagram, le Brésilien a posté une photo du nouveau-né entouré de ses parents.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Il a égalisé d’une volée magistrale. @Belga

    Par Vincent JOSÉPHY

    Division 1A

    FC Bruges: Vanaken déjà candidat au trophée du but de l’année

  • @Belga

    Par Stéphane Vande Velde

    Anderlecht

    Face à Bruges, Anderlecht n’y arrive plus

  • @News

    Par Jonas Bernard (avec J.N.)

    Anderlecht

    Anderlecht-Bruges (1-2): Antoine Colassin, une première presque rêvée

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  2. POLITICS GOVERNMENT KING RECEIVES INFORMERS

    Coalition fédérale: les informateurs au Palais ce lundi sans avancée

  3. Emir Kir ne sait pas encore s’il introduira un recours contre la décision du Parti socialiste bruxellois.

    Le PS bruxellois tente d’éteindre l’incendie Kir

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite