Des consultants de l’émission l’Equipe du soir tiennent des propos sexistes en plein direct: «Ce sont les hommes qui accouchent maintenant?» (vidéo)

Des consultants de l’émission l’Equipe du soir tiennent des propos sexistes en plein direct: «Ce sont les hommes qui accouchent maintenant?» (vidéo)
©Capture d’écran de l’émission

La vidéo fait l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux. Sur le plateau de l’Equipe du soir, on y voit cinq consultants de l’émission commenter le choix de Marquinhos de quitter ses coéquipiers pour assister à l’accouchement de sa femme, enceinte d’un deuxième enfant. Les remarques sexistes s’enchaînent rapidement : « Ce sont les hommes qui accouchent maintenant ? Il n'y a pas de médecin à Paris pour la faire accoucher cette dame ? », a notamment lancé Guy Roux, ex-entraîneur reconverti consultant.

Un autre consultant, Bertrand Latour, y est aussi allé de sa remarque déplacée : « Il va donner le sein maintenant Marquinhos ». Aucun membre de l’équipe présente sur le plateau n’est intervenu. Au contraire, les rires l’emportent.

Le PSG « consterné »

Le club parisien ne s’est pas fait prier pour réagir à cette séquence : « Venant de personnes qui nous donnent à longueur d’année des leçons sur les valeurs du sport et de la vie, nous nous étonnons de la médiocrité de ces propos », peut-on notamment lire sur le compte Twitter officiel du club.

L’Equipe s’excuse sur Twitter

L’équipe de l’émission a communiqué « leurs plus sincères excuses » suite à leurs « propos déplacés ».

Marquinhos réagit... puis se ravise

Le défenseur concerné par la polémique est finalement devenu papa d’un petit Enrico. Il a publié un tweet qu’il a ensuité supprimé : « Jugements et critiques déplacées, heureusement je ne regarde pas cette émission et je ne connais pas ses personnes là; mais merci, le bébé il vas bien ! »

Sur Instagram, le Brésilien a posté une photo du nouveau-né entouré de ses parents.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous