Un automobiliste tente de semer des gendarmes à 240km/h, avant de tomber en panne d’essence

Un automobiliste tente de semer des gendarmes à 240km/h, avant de tomber en panne d’essence
D.R.

Un automobiliste a été flashé à 206 km/h sur l’A7 au sud de Lyon, comme le rapporte La Voix du Nord. Rattrapé par les gendarmes de la Drôme, il prend la fuite et sème les forces de l’ordre en montant jusqu’à 240 km/h dans une zone limitée à 90.

Soixante kilomètres plus loin… L’alerte est vite donnée et s’avère fructueuse : le véhicule est retrouvé à une soixantaine de kilomètres «  toujours à des vitesses folles  », puis arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence… en panne d’essence. Selon les gendarmes qui racontent cette course-poursuite dans un post Facebook, la voiture a été victime de «  sa très forte consommation  ». À l’intérieur de la voiture deux passagers attendent sur la banquette arrière. Ils expliquent que le conducteur et le passager avant se sont enfuis.

«  C’était sans compter sur la perspicacité des gendarmes…  », résument les militaires. Après une rapide enquête, un garagiste de Saint-Etienne âgé de 32 ans, a été placé en garde à vue pour «  grand excès de vitesse en récidive  », «  refus d’obtempérer aggravé de la mise en danger d’autrui  » et «  transformation d’un véhicule portant atteinte au dispositif antipollution  ».

Plusieurs anomalies ont aussi été détectées sur la voiture : «  il manque un écrou à chaque roue, le déport des roues est non conforme tout comme la taille des pneumatiques, le calculateur est ouvert (ce qui est proscrit) et la ligne d’échappement a été modifiée de manière conséquente. Le montage non conforme d’un alternateur de rechange est de nature à provoquer l’incendie du véhicule. » Le permis du garagiste a été suspendu pour une durée de six mois et son véhicule confisqué par la justice. Il a rendez-vous avec le tribunal de Valence en juin 2020.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous