NBA: Luka Doncic tutoie Michael Jordan, Ben Simmons porte Philadelphie (vidéos)

NBA: Luka Doncic tutoie Michael Jordan, Ben Simmons porte Philadelphie (vidéos)
EPA

Le prodige slovène Luka Doncic, vainqueur facile de La Nouvelle-Orléans avec Dallas (130-84), a poursuivi son irrésistible ascension en égalant un record vieux de trente ans de la légende Michael Jordan, samedi en NBA.

Luka Doncic a 20 ans et du génie dans les mains, le monde du basket commence à bien le savoir. Dernière preuve en date, ce 18e match d’affilée avec au moins 20 points, 5 rebonds et 5 passes décisives réussis, égalant le record de Jordan en 1989.

S’il le bat dimanche contre Sacramento, Doncic l’ajoutera à celui, plus impressionnant encore, du plus grand nombre de triples-doubles réussis par un joueur de moins de 21 ans. Avant son anniversaire le 28 février, il en est à quinze, plus que Magic Johnson et LeBron James, qui n’en avaient réussi « que » sept et cinq avant leur majorité.

Après à peine plus d’un an de présence dans la Ligue, le meilleur rookie de la saison passée, se pose déjà en sérieux candidat pour le titre de MVP face aux LeBron James, Giannis Antetokounmpo, Anthony Davis ou encore James Harden.

Contre les Pelicans, le Slovène s’est « contenté » de 28 points, 9 passes et 6 rebonds en 26 minutes pour contribuer au 5e succès d’affilée des Mavericks, toujours deuxièmes à l’Ouest. Plus parlant encore : ils viennent de remporter 10 de leurs 11 derniers matches, ce qui ne leur était plus arrivé depuis la saison 2010-2011, celle du titre NBA.

Houston a lui émergé dans le « money-time » contre Phoenix (115-109) grâce à James Harden, auteur de 18 de ses 34 points dans le dernier quart-temps. Les Rockets, qui restent cinquièmes à l’Ouest après ce deuxième succès de rang, ont aussi pu compter sur Russell Westbrook, auteur de son troisième triple-double en trois matches (24 pts, 14 rbds, 11 passes), son 6e cette saison.

À l’Est, Cleveland, aux abois, a concédé la cinquième plus grosse défaite dans son histoire à Philadelphie (141-94), soit 47 points d’écart. En l’absence de Joel Embiid (hanche), Ben Simmons s’est fait plaisir avec 34 points, 7 passes en 26 minutes et il a même réussi le 2e panier à trois points de sa carrière.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous