Certains membres de l’Open VLD «très profondément» opposés à entrer dans une coalition arc-en-ciel

Francesco Vanderjeugd
Francesco Vanderjeugd - Photo News

Certains membres de l’Open VLD ont une résistance « très profonde » au lancement de négociations gouvernementales qui devraient aboutir à la formation d’une coalition arc-en-ciel. C’est ce que Francesco Vanderjeugd, président du parti candidat des libéraux flamands, a déclaré dimanche dans The Seventh Day. « Vous avez besoin d’une forte majorité. La petite majorité à la Chambre des représentants pourrait bientôt ne plus être une majorité. J’espère que les gens opteront pour la stabilité. »

Le conseil d’administration de l’Open VLD se réunit ce lundi et prendra probablement une décision sur sa participation à l’acr-en-ciel. Selon Vanderjeugd, qui était encore député flamand avant les élections, il est logique que les opinions au sein du parti soient divisées à ce sujet. Vanderjeugd lui-même pointe du doigt la « majorité très étroite » d’Open VLD, MR, PS, SP.A, Groen et Ecolo.

Sur le même sujet
ParlementÉlections
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous