Match nul entre Anderlecht et Charleroi qui fait davantage les affaires des Zèbres (0-0)

Anderlecht-Charleroi, c’était le choc de cette 18e journée en D1A. Cette affiche mettait aux prises deux équipes aux courbes de forme diamétralement opposées. Finalement, ce match a accouché d’une souris, personne ne parvenant à trouver le chemin des filets. Vu leur retard dans la course au top 6, c’est un coup dur pour les Mauves. Le score est bien plus positif pour les Zèbres car Zulte Waregem et Malines n’ont pas non plus gagné ce week-end.

Les tournants du match

25e. Du rythme, de l’intensité et enfin une première occasion concrète. Le centre de la droite est signé Luckassen. Ce dernier est précis. Penneteau est contraint de sortir devant Roofe qui est en position idéale. Le geste du gardien de but des Zèbres est aussi spectaculaire que décisif.

34e. Réplique des visiteurs. Luckassen réalise cependant un retour décisif en repoussant un centre venu de la droite et prêt à terminer sa course dans les pieds de Fall, positionné juste devant la cage de Van Crombrugge.

52e. Joli mouvement individuel de Gholizadeh dont l’envoi est toutefois trop croisé.

72e. Coup de coin et reprise en un temps du pied droit de Luckassen. La balle termine sa course sur le poteau. Quelques secondes plus tard, Penneteau intervient de manière décisive devant Roofe.

75e. Sauvetage de Kana qui se jette et repousse ainsi le tir puissant de Bruno qui prenait la direction du but.

90e. Intervention à nouveau décisive de Penneteau qui permet aux Zèbres de quitter Anderlecht avec le point du match nul.

La fiche technique

Anderlecht : Van Crombrugge, Sardella, Kana, Cobbaut, Luckassen, Kayembe, Sambi Lokonga, Doku, Amuzu (89e Vlap), Saelemaekers (90e+3 Verschaeren), Roofe.

SC Charleroi : Penneteau, Busi, Willems, Dessoleil, Nurio, Ilaimaharitra (79e Hendrickx), Gholizadeh, Morioka, Bruno, Fall (74e Henen), Rezaei (67e Nicholson).

Cartes jaunes : Willems, Dessoleil, Busi.

Arbitre : M. Van Driessche.

Le direct commenté

Les statistiques

Le classement général

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-134610663-full

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    Cette fois, Charleroi ne veut plus se louper

  • ©News

    Par Stéphane Vande Velde et Vincent Joséphy

    Anderlecht

    Van Crombrugge - Mignolet, choc à distance dans le Topper

  • ©News

    Par Young Kruyts

    Diables rouges

    Christian Kabasele au «Soir»: «J’ai toujours eu confiance en mes qualités»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  2. PHOTONEWS_10798099-022

    Le PS bruxellois a osé exclure Emir Kir

  3. Conner Rousseau ne porte pas un pull à capuche uniquement pour une question de confort. Le président du SP.A a lancé sa propre ligne de vêtements au profit des centres de préventions pour le suicide. Ces derniers sont menacés par les mesures d’économies du gouvernement flamand. © Pierre-Yves Thienpont.

    Conner Rousseau (SP.A) au «Soir»: «Des élections? Ce serait la fin de la Belgique!»

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite