Accueil Société

Martin Ravallion: «Les migrants sont vus comme une menace économique. C’est ce qu’on essaie de corriger»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Les économistes travaillent désormais à simuler ce que pourrait donnerait leur modèle en partant des migrations Mexique – Etats-Unis. « On essaie de voir à quoi ressembleraient le marché et le prix qui en découlerait, explique Martin Ravallion. L’exercice sera reproduit pour avoir à long terme une idée pour toute la planète. » L’Australien, ancien économiste de la Banque mondiale, occupe désormais un poste de professeurs à l’Université Georgetown, à Washington D.C. Il travaille essentiellement sur les politiques de lutte contre la pauvreté.

Pourquoi cette « bourse au permis de travail » ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs