Météo: de fortes rafales de vent attendues jusqu’à lundi soir

Météo: de fortes rafales de vent attendues jusqu’à lundi soir
Belga

Le SPF Intérieur indique dimanche avoir activé le numéro de téléphone 1722, à la suite d’un avertissement de mauvais temps de l’IRM (Institut royal météorologique). Si les températures sont relativement douces ce dimanche, les météorologues prévoient en effet des rafales de vent qui pourraient atteindre 80 km/h en soirée et durant la nuit de dimanche à lundi.

Le numéro 1722 est accessible aux citoyens pour tout appel lié à des dégâts ou problèmes causés par la météo, pour lesquels l’aide des pompiers est requise sans qu’une vie ne soit en danger. Il ne s’agit donc pas d’un numéro d’urgence. Tout appel réellement urgent, avec potentiellement la vie d’une personne en danger, doit quant à lui continuer de parvenir au 112, le numéro habituel des services de secours d’urgence.

Nos prévisions météo région par région

Le SPF Intérieur rappelle que quand il s’agit de dégâts ou dysfonctionnements qui ne nécessitent pas d’intervention des pompiers, il est préférable de contacter un professionnel ou une autre personne qualifiée, de manière à ne pas engorger inutilement les centrales d’appel.

De la pluie en début de semaine

Lundi, un temps variable nous attend avec des passages pluvieux ou des averses. Un coup de tonnerre ne sera pas non plus à exclure, ni même le grésil ou de la neige fondante en Ardenne. En cours d’après-midi, les éclaircies reviendront à partir de la région côtière. Maxima de 4 degrés sur les hauteurs de l’Ardenne à 9 degrés sur le nord-ouest du pays.

Mardi, une crête anticyclonique mobile déterminera temporairement notre temps. La fraîcheur et les éclaircies matinales feront place à un ciel progressivement plus nuageux l’après-midi, puis au passage d’une zone de pluie la nuit suivante. Maxima de 2 à 7 degrés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  2. POLITICS GOVERNMENT KING RECEIVES INFORMERS

    Coalition fédérale: les informateurs au Palais ce lundi sans avancée

  3. Emir Kir ne sait pas encore s’il introduira un recours contre la décision du Parti socialiste bruxellois.

    Le PS bruxellois tente d’éteindre l’incendie Kir

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite