Le dépôt de plaintes de patients augmente en Belgique

Le dépôt de plaintes de patients augmente en Belgique
Photo News

Le service de médiation fédéral « Droits du patient » observe une tendance à la hausse du nombre des plaintes, relève le quinzième rapport du service qui évoque une augmentation de 13,7 % de 2017 à 2018. Les réclamations portent essentiellement sur les soins apportés et le comportement du prestataire de soins. L’information figure dans les titres Sudpresse lundi.

Le quinzième rapport du service de médiation fédéral « Droits du patient » observe une « nouvelle augmentation significative du nombre total de dossiers de plaintes enregistrés », soit 1.184 plaintes répertoriées en 2018 contre 1.041 en 2017. Ce qui correspond à une hausse de 13,7 % en un an. « Depuis de nombreuses années, nous observons une tendance à la hausse du nombre des plaintes », ajoute le rapport.

Sur les 1.184 réclamations déposées, 447 concernaient le côté francophone du pays et 737 le côté néerlandophone. 477 ont été gérées par le service de médiation fédéral et 348 relevaient de la compétence des services de médiation locaux.

Les réclamations portent essentiellement sur les soins apportés (197) et le comportement du prestataire de soins (163). Concluent le top 5 les problèmes liés aux copies de dossier du patient (70), aux informations fournies concernant les répercussions financières d’une intervention qui sont nécessaires en vue de récolter le consentement éclairé du patient (66) et aux informations sur état de santé (21).

464 dossiers traités en 2018 ont conduit à une phase de coaching du patient par le service de médiation et 112 à un contact entre le service de médiation et le praticien concerné. 19 ont abouti à une proposition de geste financier direct. À noter qu’il y a eu 10 refus de médiation.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous