Hans Maertens (Voka): «Le plan de Paul Magnette est imbuvable»

Hans Maertens, président du VOKA
Hans Maertens, président du VOKA - Photo News

Paul Magnette est attendu chez le Roi aujourd’hui à 15h30. Après un an sans gouvernement, le patronat flamand commence à s’inquiéter. Hans Maertens, administrateur délégué du Voka, était l’invité sur Matin Première.

« Ce que nous avons lu n’est pas suffisant, c’est imbuvable. Il n’y a pas de plan d’investissement qui soutienne les entreprises. Pour nous, le plus important est que le nouveau gouvernement ait un plan économique, de croissance. Nous avons lu des choses sur la loi de compétitivité, sur le salaire minimum, c’est inacceptable pour nous. »

Le patron des patrons est aussi revenu sur le bilan du gouvernement Michel : « Le bilan pour Charles Michel était mixte. Il y a eu de bonnes mesures comme le Tax Shift ou la réforme sur la compétitivité. Nous avons créé 316 000 emplois en cinq ans, ça équivaut à la ville de Gand. »

« Le business va toujours bien, ce n’est pas alarmant, mais ça ne peut pas durer des mois et des mois. Nous n’avons pas besoin d’un gouvernement qui fonctionne mal, on veut un gouvernement stable. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous