La Turquie a renvoyé 11 présumés djihadistes français

Recep Tayyip Erdogan
Recep Tayyip Erdogan - Photo News

Onze présumés jihadistes français qui étaient détenus en Turquie ont été renvoyés lundi vers leur pays, a annoncé le ministère turc de l’Intérieur.

« L’expulsion des combattants terroristes étrangers se poursuit. Dans ce cadre, onze ressortissants français ont été renvoyés », a indiqué le ministère dans un communiqué.

La décision d’expulser ces ressortissants français, soupçonnés d’appartenir au groupe djihadiste Etat islamique (EI), avait été annoncée par un porte-parole du ministère turc de l’Intérieur le 11 novembre lorsqu’Ankara avait commencé à renvoyer vers leurs pays des présumés jihadistes étrangers détenus en Turquie.

Une source proche du dossier à Paris avait alors indiqué que ces Français en passe d’être expulsés par la Turquie étaient « en majorité des femmes ».

Certaines de ces personnes sont en prison « depuis longtemps » et d’autres sont arrivées « plus récemment », avait précisé cette source. Elles seront toutes interpellées et présentées à un juge à leur arrivée en France dans le cadre du « protocole Cazeneuve ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous