Le gouvernement flamand a son accord sur le climat

Zuhal Demir
Zuhal Demir - Photo News

Le gouvernement flamand est parvenu à dégager lundi un accord sur son plan Energie-Climat portant sur la période 2021-2030. L’objectif visant à réduire les émissions de CO2 de 35 % à l’horizon 2030 a été revu à la baisse. L’exécutif espère toutefois combler l’écart dans les prochaines années, entre autres grâce à des innovations technologiques.

La Flandre misera donc sur une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 32,6 % d’ici 2030. « Ambitieux, tenable et abordable », a commenté la ministre flamande de l’Environnement, Zuhal Demir (N-VA).

À l’échéance convenue, l’objectif initial d’une baisse de 35 % a finalement été jugé impossible à atteindre. Le gouvernement n’y renonce toutefois que temporairement, a assuré le ministre-président, Jan Jambon (N-VA). Grâce à des innovations, de nouvelles mesures européennes et fédérales ainsi que les gains de l’économie circulaire, l’écart devrait pouvoir être comblé dans les dix prochaines années, espère l’exécutif flamand.

Sur les 350 mesures contenues dans le plan, seule une petite partie a déjà été dévoilée. Le gouvernement a notamment prévu de limiter la vitesse maximale sur le ring de Bruxelles à 100km/h contre 120 actuellement, ou encore d’agir afin de réduire les émissions de CO2 du secteur agricole de 25 % d’ici 2030.

Des rénovations obligatoires du parc immobilier résidentiel ne sont pas prévues, mais l’exécutif entend encourager les propriétaires à investir à cette fin. Les personnes qui achèteront un bien et le rénoveront dans les cinq ans pourront donc prétendre à des prêts jusqu’à 30.000 euros à 0 %.

D’ici à la fin de l’année, la Belgique doit remettre son plan national Energie-Climat à la Commission européenne. L’accord atteint en Flandre ainsi que ceux obtenus dans les autres Régions y seront intégrés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous