Emplois vacants: voici les secteurs les plus concernés

Emplois vacants: voici les secteurs les plus concernés

Le taux de vacance d’emploi, soit le nombre d’emplois vacants par rapport au nombre total d’emplois dans l’entreprise, a lui légèrement augmenté au troisième trimestre par rapport au précédent, passant de 3,41% à 3,44%. Les entreprises belges offraient ainsi 140.900 emplois vacants, contre 139.000 au deuxième trimestre 2019, ressort-il lundi des chiffres de l’office statistique Statbel.

Bruxelles, la Flandre et la Wallonie ont toutes les trois connu une hausse, avec respectivement 288, 259 et 1.433 emplois vacants en plus par rapport au deuxième trimestre. Le taux de vacance d’emploi est plus élevé en Flandre (3,8%) et à Bruxelles (3,1%) qu’en Wallonie (2,7%).

Les secteurs concernés

Les grandes et moyennes entreprises offrent le plus d’emplois vacants (79,5% du total). Le taux de vacance d’emploi dans ces entreprises se chiffre à 3,2%, soit nettement moins que dans celles de moins de 10 salariés (5,3%).

Les emplois vacants se trouvent majoritairement dans le non marchand (33.600), les sciences et services (23.200), le commerce (19.300) et l’industrie (18.100).

Les taux de vacances les plus importants concernent eux les activités spécialisées, scientifiques et techniques (6,62%), l’information et la communication (6,36%) et la construction (5,89%).

La semaine dernière, le Forem avait dressé la liste des métiers « porteurs ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous