Carlo Ancelotti, l’entraîneur de Naples, avant le duel contre Genk: «Une qualification pour résoudre les problèmes»

epa
epa

L’entraîneur italien veut une « performance convaincante de son équipe » à l’occasion de la réception de Genk mardi au San Paolo (18h55) lors de la 6e et dernière journée de Ligue des Champions

« Nous sommes tous très concentrés sur la partie de mardi », a déclaré Carlo Ancelotti lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant match. « Nous espérons bien prester et obtenir un résultat positif. Une qualification pour le prochain tour de la Ligue des Champions pourrait être stimulante afin de résoudre les problèmes rencontrés en championnat ».

« Dans une spirale négative »

Plongée dans une crise profonde, l’équipe de Dries Mertens est « toujours dans une spirale négative » selon son entraîneur. « L’équipe est inquiète car elle ne parvient pas à s’exprimer et cet aspect mental conditionne évidemment nos performances. »

A noter qu’Ancelotti, qui « reste optimiste quant à la qualification », a précisé qu’Arkadiusz Milik et qu’Allan « pourraient être disponibles » pour le duel contre les Limbourgeois.

Naples (9) doit confirmer sa deuxième place du groupe afin d’accéder aux huitièmes de finale. Les Napolitains comptent deux longueurs d’avance sur le RB Salzbourg (7), qui accueille Liverpool (10). Les Reds sont leaders du groupe E mais ne sont toujours pas à l’abri d’une désillusion de dernière minute. Les « Reds » peuvent se contenter d’un nul en Autriche alors que Salzbourg doit l’emporter face au tenant du titre tout en misant sur un faux-pas de Naples. Derniers avec une petite unité, les Genkois sont d’ores et déjà éliminés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga

    Par Stéphane Dupuis

    Division 1A

    Mouscron: l’Excel sombre dans l’anonymat

  • Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Par Philippe Gerday

    Anderlecht

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  • 10852206-077-GUQFCLCKP.1

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    SC Charleroi – KV Malines: le brouillard a eu raison des Zèbres

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  2. TOPSHOT-CHINA-HEALTH-VIRUS

    Coronavirus en Belgique: «Il ne faut pas céder à la panique, on est prêts»

  3. «
Je suis faite de cette féminité exubérante et révolutionnaire et de quelque chose de méditerranéen qui est plus terrien et ancestral.
»

    Monica Bellucci au «Soir»: «J’ai mis ma beauté au service du cinéma»

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite