Destitution de Trump: échange particulièrement tendu entre démocrates et républicains

Destitution de Trump: échange particulièrement tendu entre démocrates et républicains
EPA

Dans une ambiance tendue, entre échanges d’accusations acrimonieuses, démocrates et républicains ont commencé à présenter lundi au Congrès américain leurs conclusions diamétralement opposées de l’enquête en destitution qui vise le président Donald Trump, soupçonné d’abus de pouvoir.

« Le président Trump a placé ses intérêts avant ceux du pays », a martelé le président démocrate de la commission judiciaire, Jerry Nadler. « Il a violé ses responsabilités les plus fondamentales envers le peuple ».

Forts de leur majorité à la Chambre, les démocrates ont ouvert fin septembre une enquête en destitution contre Donald Trump après avoir appris qu’il avait demandé « une faveur » à l’Ukraine : enquêter sur Joe Biden, bien placé pour l’affronter lors de l’élection présidentielle de novembre 2020. Pour obtenir cette enquête, ils l’accusent d’avoir fait pression sur l’Ukraine en suspendant notamment, cet été, une importante aide militaire destinée à ce pays en guerre avec la Russie.

Dénonçant une « chasse aux sorcières » illégitime, voire une tentative de coup d’Etat, Donald Trump proclame son innocence et affirme que ses échanges avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky étaient irréprochables.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous