Accueil La Une Belgique

«15% des Alzheimer pourraient être évités»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Maxime Van Egroo a dirigé l’équipe de l’ULiège qui a mené ces recherches.

Est-ce que les patients qui étaient mieux protégés contre la maladie avaient une activité neuronale supérieure aux autres ?

C’est plutôt en termes de schéma, de matrice qu’il faut raisonner. A 20 ans, nous avons à peu près tous la même matrice de fonctionnement du cycle d’éveil. Cette capacité s’altère avec l’âge. Chez les patients qui présentaient peu ou pas de signes de démence, la préservation de la dynamique des fonctions cérébrales de base pendant l’éveil était plus élevée. Elle pourrait donc être essentielle à l’aptitude cognitive au cours du vieillissement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs