Accueil Sports Football Football à l'étranger Italie

Dries Mertens, le Dieu devenu indésirable à Naples

Dans un contexte fragile et instable, Dries Mertens disputera peut-être, ce mardi, son ultime rencontre de Ligue des champions avec le Napoli. En revanche, quoi qu’il arrive, en 6 années et demie, il est entré dans le cœur de Naples, la ville et ses gens.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 8 min

1

« Ciro », l’enfant adoptif de Naples

« Ciro ? On m’appelle comme ça parce que j’aime Naples, j’adore vivre dehors et aller manger en ville. » Ciro, c’est un prénom émotionnellement lié à Naples. C’est José Manuel « Pepe » Reina qui l’avait surnommé ainsi, précisément pour son identification quasiment naturelle avec la cité parthénopéenne. Dries et Pepe ont débarqué le même été (2013) au San Paolo. Avec Callejón et Albiol, deux autres « seconds rôles » que Rafael Benitez avait embauchés pour mettre le Napoli à l’affiche.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par horlait stéphane, mardi 10 décembre 2019, 17:32

    Joueur surcoté comme beaucoup de footballeurs Belges.

  • Posté par Bernard Philippe, mardi 10 décembre 2019, 18:33

    Un peu de silence

Aussi en Italie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs