Femme enceinte tuée par des chiens: la famille explique pourquoi les marches blanches sont reportées

Femme enceinte tuée par des chiens: la famille explique pourquoi les marches blanches sont reportées

Elisa Pilarski, une femme enceinte de 29 ans, a été tuée le 16 novembre par des chiens dans la forêt de Retz (Aisne), en France. Plus de 20 jours après le drame, les circonstances autour de sa mort sont toujours floues. Les analyses ADN des 62 chiens de l’équipage et de Curtis le chien d’Elisa Pilarski n’ont toujours pas été communiquées.

Le terrible témoignage de son conjoint

La famille de la victime a expliqué sur Facebook que les marches blanches en hommage à Elisa Pilarski auront finalement lieu après les fêtes de fin d’année.

La famille explique cette décision vu le contexte actuel, perturbé par la grève et les manifestations en France. « D’autres raisons ont poussé à ce choix », précise les proches d’Elisa.

Les proches de la victime se confient

« Nous espérons que vous le comprendrez et le respecterez », écrit la famille en remerciant toutes les personnes qui les soutiennent.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous