Mort du rappeur Juice WRLD: drogues et armes saisies dans ses bagages

Juice WRLD
Juice WRLD - AFP

Le rappeur américain Juice WRLD a été pris de convulsions à l’aéroport de Chicago au moment où la police fouillait ses bagages à la recherche d’armes et de drogues, rapportent lundi les médias locaux au lendemain de sa mort soudaine à l’âge de 21 ans.

Selon le Chicago Tribune, les autorités attendaient le jeune artiste à l’aéroport Midway alors qu’il venait de rentrer de Californie à bord d’un jet privé.

Lorsque Jarad Higgins, de son vrai nom, a commencé à faire un malaise, un agent du FBI lui a administré en urgence de la naloxone, antidote utilisé dans les cas d’overdose aux opiacés.

Le rappeur, poursuit le quotidien local, sur la base de sources policières anonymes, a alors temporairement repris conscience. Mais son décès a été prononcé dimanche peu après 03H00 (09H00 GMT) dans un hôpital de la banlieue de Chicago.

La police a retrouvé dans ses bagages et ceux de son entourage une quarantaine de sachets de cannabis, six bouteilles de sirop pour la toux à base de codéine, un opiacé, ainsi que plusieurs armes de poing et munitions.

L’autopsie pratiquée lundi par les médecins légistes du comté de Cook n’a pas permis d’en apprendre davantage sur les causes de la mort de Juice WRLD, mais des analyses complémentaires seront menées, a indiqué le comté dans un communiqué.

Une veillée funèbre aura lieu vendredi dans sa ville natale de Chicago. Le rappeur devait se produire ce week-end au festival Rolling Loud, à Los Angeles.

Comme d’autres artistes de sa génération, Juice WRLD s’était fait remarquer en ligne avant de percer auprès du grand public, notamment grâce à son titre « Lucid Dreams ».

Cette génération des « rappeurs SoundCloud », du nom de la plateforme de streaming sur laquelle ils ont émergé, évoque souvent dans ses textes la consommation de drogues et de médicaments, dont le Xanax, un antidépresseur.

Sur le même sujet
MortJuice WRLD
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Diego Aquilina.

    Menaces, duperies, cupidité: la face cachée d’Integrale

  2. Le site Immoweb accueille quotidiennement plus de 500.000 visiteurs. Il s'est offert un complet lifting début février.

    Le temps est compté pour les annonces immobilières

  3. Mercredi soir, Sabine Laruelle et Patrick Dewael ont été chargés d’une mission royale, un an et 63 jours après la chute du gouvernement Michel, 269 jours après les élections. Et l’on ne voit toujours rien venir... 
© Belga.

    Former un gouvernement. Comment font-ils ailleurs?

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite