Professeur violenté dans une école d’Anderlecht: «Il est traumatisé», assure la directrice de l’établissement

Professeur violenté dans une école d’Anderlecht: «Il est traumatisé», assure la directrice de l’établissement
Photo News

Un professeur a vécu un calvaire dans la nuit du lundi 9 décembre à ce mardi. Selon les informations de RTL.be, alors qu’il avait décidé de rester dormir à l’école, l’enseignant aurait été ligoté et frappé par cinq jeunes. Ces derniers auraient également saccagé l’établissement, l’institut Saint-Vincent à Anderlecht.

D’après les informations de RTL.be, les agresseurs auraient ensuite pris la fuite à bord du véhicule du professeur et auraient fait un accident sur le territoire de Molenbeek. Les cinq jeunes seraient tous en fuite.

Dix jours d’arrêt de travail

La directrice de l’établissement, qui a décidé de suspendre les cours ce mardi, a réagi au micro de la RTBF. « Ils l’ont ligoté à la chaise avec des câbles électriques et du papier collant. Ils voulaient absolument l’information du coffre mais il n’y a pas de coffre et il n’a pas su leur donner grand-chose. Il a été frappé, a reçu des gifles. Il est choqué, traumatisé. »

L’enseignant a reçu un arrêt de travail de dix jours.

Sur le même sujet
Enseignants
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous