La Belgique a reçu deux demandes de restitution de biens culturels

David Clarinval (MR)
David Clarinval (MR) - Photo News

A peine deux demandes formelles de restitution de biens culturels ont été adressées à la Belgique, et ce malgré le grand intérêt que suscite cette thématique dans le débat public, a déclaré mardi le ministre en charge de la Politique scientifique, David Clarinval (MR), interrogé en commission de la Chambre.

« Une demande officielle a été posée par la Nouvelle-Zélande concernant le rapatriement de restes humains de Maoris qui se trouvent aux Musées royaux d’Art et d’Histoire », tandis qu’une autre concerne les archives relatives aux métis congolais nés pendant la période coloniale, a détaillé le ministre.

Assurant accorder une grande importance à ce « dossier complexe », M. Clarinval a plaidé pour qu’une enquête interdisciplinaire approfondie soit menée sur l’origine des divers objets culturels concernés par la thématique.

« La question de la restitution doit être traitée dans le cadre de la coopération internationale et du dialogue avec les pays d’origine concernés », a-t-il insisté.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous