Laurent, le prodige belge de 9 ans, va étudier «dans la meilleure université du monde»

Laurent, le prodige belge de 9 ans, va étudier «dans la meilleure université du monde»
AFP

Laurent Simons n’a pas tardé à rebondir. Agé de seulement neuf ans, le Belge devait obtenir son diplôme d’ingénieur électricien de l’université de technologie d’Eindhoven à la fin du mois de décembre et devenir le plus jeune diplômé universitaire de l’histoire. Le garçon, doté d’un QI de 145, devait ainsi devancer l’Américain Michael Kearney, diplômé en anthropologie à l’âge de 10 ans dans l’Alabama, en 1994.

Problème : ses parents ont décidé de mettre un terme abruptement à son cursus au sein de cette université. A la télévision néerlandaise, ils ont, comme le relaie Sudinfo.be, levé le voile sur l’avenir de leur fils. Ce dernier va étudier dans « la meilleure université du monde », aux Etats-Unis. « Si l’on vous proposait de travailler dans la meilleure université du monde, il ne serait pas judicieux de ne pas accepter. Vous serez au sommet. De plus, en Amérique, ils font vraiment beaucoup pour envoyer ces enfants à l’université, même un enfant beaucoup moins intelligent que Laurent », a expliqué le père de l’enfant, sans toutefois préciser de quelle université il s’agissait.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous