Candidature de Zakia Khattabi à la Cour constitutionnelle: le MR penche pour l’abstention

Candidature de Zakia Khattabi à la Cour constitutionnelle: le MR penche pour l’abstention
BENOIT DOPPAGNE

Sauf report, la désignation d’un nouveau juge siégeant à la Cour constitutionnelle est prévue ce vendredi. Un vote doit intervenir au Sénat. Le siège vacant doit revenir à Ecolo et l’on sait depuis la rentrée que Zakia Khattabi, ancienne coprésidente des verts, est candidate, au même titre que Yasmine Kherbache (SP.A). Une candidature attaquée de plein fouet la semaine passée par la N-VA et le Vlaams Belang, au travers d’une campagne sur les réseaux sociaux dénoncée par les autres partis politiques. Ou presque. En effet, la famille libérale (Open VLD et MR) se montre fort réservée par rapport à la personnalité de l’écologiste. Dès lors, comment voteront ces deux groupes ? « La décision n’est pas encore arrêtée, répond Benoît Piedboeuf, chef du groupe MR à la Chambre. Mais il est manifeste qu’il n’y a pas consensus pour sa désignation. Nous glissons donc vers une abstention, sans remettre en cause les compétences de Mme Khattabi. » Des compétences qui lui permettent de répondre aux critères de désignation à la Cour constitutionnelle. Zakia Khattabi fait plutôt les frais de relations tendues entre son parti et le MR. Durant la campagne électorale de mai dernier, où Ecolo avait été la cible d’attaques des libéraux. Et tout récemment, quand la présidence du CA de la RTBF a échappé à Richard Miller (MR), au profit de Baptiste Erkes (Ecolo), grâce au vote du PS. Or pour être désignée à la Cour constitutionnelle, Zakia Khattabi a besoin du soutien de deux tiers des sénateurs. Et sans la N-VA (9 sièges), le Vlaams Belang (7), le MR (7) voire l’Open VLD (5), il lui sera impossible de rassembler les 40 votes (sur 60) nécessaires à cette désignation. « Il vaudrait mieux pour Ecolo qu’elle retire sa candidature, afin d’éviter la frustration de ne pas être désignée », conclut Benoît Piedboeuf.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’ambassadeur de la jouissance se révèle surtout un être dévoré d’angoisses.

    Fellini, un gamin de cent ans

  2. Image=d-20170728-3G1Y2T_high

    Comment bien choisir son assurance hospitalisation

  3. PHOTONEWS_10839017-134

    Open d’Australie: qui sera le Joker de Melbourne?

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite