Accueil Société Régions Hainaut

Pour Prévot, les gros bateaux ne passeront pas à Tournai

Pour le MR et Marghem, l’élargissement de l’Escaut permettrait le passage de péniches bien plus grandes que celles annoncées. « Faux », répond le ministre, étude à l’appui

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Le courrier tant attendu est arrivé. Ce jeudi matin, le bourgmestre de Tournai Rudy Demotte (PS), la première échevine Marie-Christine Marghem (MR) et le bourgmestre faisant fonction Paul-Olivier Delannois (PS) ont reçu le courrier que le ministre wallon des Travaux, Maxime Prévot (CDH), leur avait promis.

Ces derniers jours, Marghem se plaignait en effet de ne pas encore avoir reçu cette lettre qu’elle avait réclamée lors de la réunion qui s’était tenue fin janvier au cabinet du ministre à Namur. Plus que la lettre, c’était surtout la note de synthèse du bureau d’étude Greisch, de la navigabilité des bateaux de classe Va entre la zone du Pont à Pont et le quai Saint-Brice qui intéressait l’échevine empêchée. Cette dernière a jeté le trouble au sein du collège communal (PS-MR) après avoir rencontré les opposants au projet qui estiment que le quai Saint-Brice sera beaucoup trop amputé pour laisser passer les bateaux de classe Va (100 m de long, 3.000 tonnes).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs