Ligue des champions: le Bayern récolte un montant record de 74 millions d’euros, Bruges en gagne 28 et Genk 24

Ligue des champions: le Bayern récolte un montant record de 74 millions d’euros, Bruges en gagne 28 et Genk 24
EPA

Fort de ses six victoires dans la phase de groupes, et seule équipe à avoir réussi cette performance, le Bayern Munich a bouclé l’année 2019 en Ligue des Champions avec un pactole record de 74,19 millions d’euros reçu de l’UEFA. Les deux clubs belges engagés cette saison, le KRC Genk et le Club Bruges, ne quittent pas la Ligue des Champions les mains vides. Les champions de Belgique repartent avec 23,906 millions et Bruges avec 27,922.

La plus grande partie des gains du Bayern, 33,24 millions, provient de son classement au coefficient. Le Bayern figure au 3e rang de celui-ci. Il perçoit à ce titre 30 parts de 1,108 million. Sa participation à la phase de groupes lui a rapporté ensuite 15,25 millions. Les primes liées aux six victoires s’élèvent à 16,2 millions d’euros. Enfin, la prime de qualification en huitièmes de finale s’élève à 9,50 millions. Si les champions d’Allemagne devaient atteindre les quarts de finale, la tirelire bavaroise s’alourdirait de 10,5 millions.

La cagnotte brugeoise se compose du coefficient (24e, 9 fois 1,108 soit 9,972), de sa participation (15,25) et de ses résultats (3 matchs nuls, soit 2,7 millions). Celle de Genk est répartie entre le coefficient (26e, 7 fois 1,108 soit 7,756), la participation (15,25) et les résultats (1 partage, soit 900.000 euros).

L’UEFA verse chaque saison quelque 2 milliards à l’ensemble des clubs engagés dans sa Ligue des Champions.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous