Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: l’incroyable vidéo qui montre comment Greenpeace a déjoué la sécurité d’un bâtiment européen

Temps de lecture: 1 min

C’est plutôt incroyable alors qu’un sommet européen devait avoir lieu ce jeudi après-midi : plus de 60 militants de Greenpeace ont débarqué dès l’aube à Bruxelles au bâtiment Europa, qui accueille le Conseil européen. Les activistes climatiques ont grimpé sur la façade pour y déployer des bannières géantes avec des flammes rouges et jaunes, des images de signaux de détresse, de sirène d’incendie et de fumée. Le but: montrer que «notre maison est en feu. Il est maintenant temps pour une politique climatique décisive». Mais quel dispositif a été mis en place pour déjouer la sécurité ?

Dès potron-minet, 28 militants de l’ONG sont arrivés à bord d’un camion de pompiers réformé pour tromper la sécurité. Et pour permettre aux grimpeurs de s’installer sur le bâtiment, l’ONG a bloqué les tunnels bruxellois. C’est ainsi que les «grimpeurs » sont parvenus à escalader la façade pour déployer leur banderole. «Greenpeace avait placé des balisages à l’entrée du tunnel Cinquantenaire et nous avons dû fermer tous les tunnels vers le centre depuis Tervuren jusqu’au Cinquantenaire», indique Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité.

Greenpeace n’avait pas d’autorisation pour mener son action. La police est intervenue sur place et les militants ont dû s’identifier, signale l’ONG.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par stals jean, jeudi 12 décembre 2019, 15:21

    Avec ce genre de manifestation citoyenne, intelligente, courageuse et tout à fait pacifique en faveur d'un Avenir meilleur pour les générations futures je suis pas peu fier d'être membre de Greenpeace et cela depuis 1975 si mes souvenirs sont exact...

  • Posté par Clodong André, jeudi 12 décembre 2019, 14:50

    La sécurité du quartier européen est incroyablement faible. Une présence policière discrète mais permanente serait souhaitable. Sans doute une question de sous à Bruxelles-Capitale.

  • Posté par Wanson Jean-marc, vendredi 13 décembre 2019, 0:12

    C'est vrai que s'ils avaient été des terroristes, ils auraient eu tout le temps de dynamiter le bâtiment !

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo