Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Aubange/Messancy : la ligne haute tension est toujours illégalement là...

Alors que Jean-Pierre Hansen, l’ex-patron d’Electrabel, a présenté la semaine dernière dans sa ville natale d’Athus son ouvrage intitulé « Chroniques sous haute tension », c’est précisément une autre « chronique sous haute tension » qui refait débat à Aubange. On approche des 12 ans d’illégalité de la ligne Aubange-Esch alors que ça bouge, ailleurs en Wallonie…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

A Aubange, le combat mené depuis plus de 20 ans par l’association Cades (Commission d’Action pour le Droit à un Environnement Sain), aboutira-t-il à un accord avec le distributeur d’électricité Elia ? Cela fait en effet 11 ans et 6 mois que le Conseil d’Etat a déclaré le deuxième terne de la ligne haute tension Aubange / Esch-sur-Alzette illégal. Mais les lignes chevauchent toujours allègrement les habitations…

Willy Borsus, nouveau ministre régional chargé de l’Aménagement du Territoire, fera-t-il changer la donne, au contraire de ses prédécesseurs, André Antoine (CDH), Philippe Henry (Ecolo) et Carlo Di Antonio (CDH) qui ont regardé le courant passer sans broncher ? Malgré divers appels auprès de son cabinet depuis une semaine, nous n’avons eu aucune réponse à nos interrogations…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs