Le Parlement européen demande aux dirigeants de l’UE de se prononcer sur Malte

Le président du Parlement européen, David Sassoli
Le président du Parlement européen, David Sassoli - Reuters

Le Parlement européen a demandé aux chefs d’Etat et de gouvernement de se prononcer sur la situation à Malte, alors que les Vingt-sept sont réunis à Bruxelles en présence du Premier ministre maltais Joseph Muscat.

Ce dernier a annoncé au début du mois qu’il démissionnerait le 12 janvier, lors de l’élection de son successeur à la tête du Parti travailliste, ce qui signifie qu’a priori, il reste en poste jusque-là. Il cherchait ainsi à répondre à de nombreuses manifestations à La Valette à la suite d’une enquête très critiquée sur l’assassinat en 2017 de la journaliste et blogueuse Daphne Caruana Galizia, qui investiguait sur la corruption au plus haut niveau politico-économique à Malte.

L’enquête, qui est en cours, a conduit à la démission du chef de cabinet de M. Muscat et du ministre du Tourisme, Konrad Mizzi. Leurs noms étaient apparus dans la partie maltaise des Panama Papers creusée par la journaliste d’investigation.

« Préoccupés »

Le Parlement européen, lui, a mené la semaine dernière une visite à Malte. Et cette semaine, à la demande des présidents des groupes politiques de l’assemblée, son président David Sassoli a écrit au président du Conseil, Charles Michel, pour lui demander de mettre le sujet à l’ordre du jour au plus tôt.

Dans sa lettre, M. Sassoli se réfère aux députés qui se sont rendus sur place. Ces derniers se disent notamment « préoccupés » du délai annoncé par M. Muscat pour sa démission. « Nous craignons que cela ne constitue un risque grave, qu’il soit réel ou perçu, que l’enquête sur le meurtre et les enquêtes corrélées soient compromises », écrivent-ils. « Tout risque d’interférence politique ou autre doit être catégoriquement exclu », ajoutent-ils.

Le sujet doit être à nouveau abordé la semaine prochaine en séance plénière à Strasbourg, mais vu l’urgence du dossier, disent les eurodéputés, le Conseil doit adopter une position.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous