Les traces du vol de bijoux au musée Grüne Gewölbe conduisent à des clans

Les traces du vol de bijoux au musée Grüne Gewölbe conduisent à des clans

Le vol de bijoux au musée Grüne Gewölbe à Dresde en Allemagne pourrait, selon un article de presse, être lié à des clans d’origine arabe à Berlin. La police enquête sur des indices en provenance de la capitale allemande, a écrit le Berliner Morgenpost jeudi.

Jürgen Schmidt, du parquet de Dresde, a déclaré à l’agence de presse allemande dpa que la commission d’enquête spéciale de la police de Dresde est également en contact avec ses collègues à Berlin pour enquêter sur d’éventuels parallèles avec le vol de la pièce d’or canadienne, baptisée «Big Maple Leaf», une pièce de 100 kg en or, au Bode-Museum à Berlin en 2017.

Un outil utilisé par les pompiers

Les cambrioleurs ont utilisé, selon le Berliner Morgenpost, un écarteur hydraulique au moment du cambriolage, un outil qui a été volé plusieurs fois aux pompiers de Berlin. L’un des outils a été utilisé dans un vol de transport de fonds. Un membre de gang bien connu a aussi récemment été reconnu coupable d’un cambriolage dans les locaux du fabricant d’outils en Bavière.

La Commission spéciale de police a, selon le journal, demandé aux autorités policières de toute l’Allemagne si elles étaient au courant d’un cambriolage dans lequel cet outil hydraulique avait été volé ou utilisé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous