Accueil Monde Union européenne

L’Europe, championne du monde de la «neutralité carbone» en 2050, mais la Pologne gâche la fête

Les divisions apparues en début de sommet européen ont finalement été réduites. Toute l’Union européenne embarquée derrière cet objectif ? Non ! Varsovie résiste encore et toujours…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Serait-ce la « méthode Michel » ? Le nouveau président du Conseil européen a annoncé un accord sur le climat, vers une heure du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi. Problème : la Pologne, cinquième économie de l’Union européenne, n’a pas… souscrit à l’accord.

Mais, comme le reconnaît l’ex-Premier ministre belge qui préside désormais l’aréopage des chefs d’Etat et de gouvernement des Etats membres de l’UE, « l’Europe a besoin de créativité ». Alors, puisqu’il eût été de très mauvais goût de se quitter sur un « clash » au premier jour du sommet européen, qui plus est, en pleine COP25 à Madrid, Charles Michel a annoncé que le Conseil européen s’était « mis d’accord sur ce but important » : la neutralité climatique en 2050.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Dejolier Bruno, vendredi 13 décembre 2019, 11:44

    Les faits et donnees que je presente viennet de cours universitaires, et pas de forums de discussion plus ou moins fiables. Tchernobyl a fait 4000 morts selon un rapport de l'ONU. Pour rappel, la catastrophe chimique de Bhopal a fait pres de 10000 morts. Pourquoi n'interdit-on pas l'industrie chimique alors ? Et on sait tres bien comment stocker les dechets, le probleme est politique ("not in my backyard"), et pas technique. Personne ne peut dire que le nucleaire n'est "totalement pas dangereux". Mais il l'est au meme titre que l'industrie en general, et toutes sortes d'autres activites humaines, dont en premier la conduite automobile ! Rappelons tout de meme que la premiere menace est le CO2 provenant des energies fossiles, et que ce probleme a terme pourrait faire des millions, voire des milliards de morts... Un reacteur nicleaire n'emet pas de CO2. Peut-etre la premiere priorite serait de fermer toutes les centrales a charbon (2 x plus emissives que les centrales au gaz) dans le monde ???

  • Posté par Petre Eric, vendredi 13 décembre 2019, 12:38

    Sans être pro-nucléaire, au moins dans des régions densément peuplées comme la nôtre, j'ai toujours eu beaucoup de mal avec les évaluations des décès dus à Tchernobyl, qu'elles soient hautes ou basses, tout simplement parce que c'est très compliqué à estimer. Il y a eu à Tchernobyl des morts conséquences d'irradiation directe chez les "liquidateurs" . C'est rarissime si pas unique dans le nucléaire civil tout simplement parce qu'il faut des doses énormes pour tuer un homme. Il y a eu certainement un bon nombre de fausses couches ou de bébés nés non viables, parce que le foetus est très sensible aux radiations. Pas de problème à les compter parmi les victimes. Il y a eu des cancers, notamment chez les enfants, et le plus fréquent est celui de la thyroïde du à l'iode radioactif, mais bien soigné ce cancer n'est pratiquement jamais mortel. Pour le reste le risque de l'exposition radioactive est l'augmentation du risque de cancers qui peuvent se déclarer des dizaines d'années plus tard. Mais c'est très compliqué de déterminer si la cause de ce cancer est ou non l'exposition aux radiations.

  • Posté par Philippe Pasman, vendredi 13 décembre 2019, 11:38

    Sans nucléaire pas de zéro carbone en 2050 ou alors il faudra retourner aux champs avec une charrette tirée par des chevaux. De plus le nucléaire a tué moins de gens que la voiture mais vous continuez à rouler en voiture. L'EPR est un mauvais exemple et est avant tout un problème de sous-traitant mais cette centrale est sensée employer du combustible recyclé ce qui résoudrait le problème de nos déchets

  • Posté par SERVICE COMPTABILITE(CMM) , vendredi 13 décembre 2019, 9:17

    Quand donc va s' arreter cette obsession maladive POUR le nucleaire ? C'est une technologie polluante (on ne sait ni où ni comment stocker les actuels déchets nucléaires qui irradieront durant des milliers d'années?), faussement bon marché, difficilement pilotable et extrêmement dangereuse, beaucoup moins sûre ... Chernobyl un farce entre 100.000 et 150.00 morts (sauf si on se fie au billan officiel du gouvernement Russe), ... Vérifier d'abord quels lobbies se cachent derrière les avis des experts.

  • Posté par Petre Eric, vendredi 13 décembre 2019, 11:34

    Le problème c'est que pour remplacer tous les combustibles fossiles (pétrole, charbon, gaz) sans le nucléaire on n'a pas grand chose sous la main. Le solaire, l'éolien, l'hydro-électrique (déjà presque au plafond, on ne va plus inonder des vallées pour construire de grands barrages), la géothermie, le bois (on ne peut pas en brûler plus qu'il n'en pousse), les agro-carburants (au détriment des terres cultivées pour l'alimentation) et c'est à peu près tout. L'électricité ou l'hydrogène ne sont pas des sources d'énergie primaire mais des vecteurs d'énergie, il faut les fabriquer avec l'énergie des sources citées. Dont il faudrait multiplier la production par au moins 6 ou 7. Un chantier colossal.

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs