Accueil Sports Autres sports Judo

Matthias Casse: «Ce n’est pas la Brabançonne dont je rêvais»

Matthias Casse est devenu le premier judoka belge en or au Masters. En finale, le champion du monde israélien Muki, blessé, ne s’est pas présenté.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’histoire s’écrit avec un grand H pour Matthias Casse qui, à 22 ans et déjà N.2 mondial, présente un palmarès sans la moindre faute de goût. Champion du monde juniors en 2017, champion d’Europe seniors et vice-champion du monde seniors 2019, le Brabançon a décroché l’or dans le Masters de judo, hier, à Qiandong (Chn), le rendez-vous avec les 32 meilleurs athlètes de l’année.

Il ne manquait personne parmi le Top 8, y compris Saeid Mollaei (IJF 3), l’Iranien devenu… Mongol qui n’a pas franchi le premier tour écarté par l’Italien Parlati (IJF 28).

En finale, il n’y a pas eu de combat. Et pour cause puisque son adversaire, l’Israélien Sagi Muki (IJF 1) bardé de ses ceintures de champion du monde 2019 et double champion d’Europe 2015/218 ne s’est pas présenté, blessé aux côtes, lors de sa demi-finale contre le Turc Albayrak.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Judo

Analyse Matthias Casse a déjà faim de judo

Deux mois et demi après avoir décroché le bronze aux Jeux olympiques de Tokyo, Matthias Casse fait son grand retour en compétition. Le judoka belge de 24 ans retrouvera en effet les tatamis mondiaux ce dimanche au Grand Chelem de Paris.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs