Accueil Belgique Politique

Grand Baromètre: le Vlaams Belang s’envole, la Flandre à droite toute

Le Vlaams Belang renforce sa position de premier parti au nord, et plafonne à 27,3 %, selon le Grand baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-VTM-Het Laatste Nieuws. C’est un record pour l’extrême droite. La N-VA fléchit. Toutes les autres formations sont loin derrière, parmi lesquelles le VLD, qui chute.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Entre la N-VA et le VLD, c’est à qui boira la plus grosse tasse. Pour ce qui concerne la Flandre, c’est l’enseignement numéro un de ce nouveau Baromètre Ipsos-RTL-Le Soir.

Commençons par la N-VA, qui reste derrière le Vlaams Belang, comme nous l’avait indiqué déjà notre précédent baromètre, en septembre. C’est donc une confirmation. C’est grave en soi, et plus encore car l’écart se creuse : d’après Ipsos, il s’élève maintenant à 5,2 points des intentions de vote. Le parti d’extrême droite caracole en tête du classement, avec pas moins de 27,3 % des intentions de vote, la N-VA, deuxième, est pointée à 22,1 %.

Venons-en au VLD. Là aussi, ça fait mal. Les libéraux flamands recueillent 9,9 % des intentions de vote. C’est 3,6 points de moins qu’aux élections de mai. Et on passe sous la barre symbolique des 10 %. Berezina.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Tibaux Vincent, samedi 14 décembre 2019, 21:51

    Hasard du calendrier...Alors qu'une leçon de courage "déjà" vieille de 75 ans est commémorée, l'ombre de l'extrême-droite se matérialise dans notre pays en se nourrissant des raccourcis simplistes, de l'ignorance, de l'égoïsme et de l'oubli. Les raccourcis se résument aux fameux transferts Nord - Sud. De l'ignorance se mêle à l'oubli ou à de l'amnésie (peu importe !) à propos d'une Flandre d'après-guerre qui prit son envol économique sur base d'investissements des multinationales et de la "maison Belgique". Quand il s'agit de "faire de l'argent", on se rappelle au monde ; quand il faudrait lui être solidaire, un réflexe égoïste pousse à se refermer dans sa coquille. Et si un jour le monde ignorait la coquille...

  • Posté par Stroobants Nathalie, samedi 14 décembre 2019, 10:57

    «Vous avez eu Leterme, puis De Wever, demain vous aurez Van Grieken…» Il a raison. Peuple historiquement faible depuis l'envoi des élites protestantes vers les Pays-Bas, ils leur a toujours fallu un meneur manipulateur.

  • Posté par Istasse Bernard, vendredi 13 décembre 2019, 23:57

    "une vague brune" !... Si, au lieu de pinailler à la Magnette, Marcourt, Borsus, di Rupo, Prevot et consorts, les policiens wallons se préoccupaient de leurs électeurs et s'acharneraient à faire baisser le chômage record et à attirer les investisseurs étrangers, Si... la Flandre aurait un peu moins de morgue envers les wallons.

  • Posté par PAEME FREDERIC, vendredi 13 décembre 2019, 21:34

    Dans cette "affaire", tout tourne simplement autour de l'argent qu'une grosse partie de la Flandre tient comme - si pas plus - à la prunelle de ses yeux ... et comme des certains politiciens du nord savent que c'est un sujet sensible, cela marche à fond. Il suffit de lire le nombre effarant de commentaires de lecteurs de la presse du Nord qui sont convaincus que les wallons sont tous des profiteurs qui ne pensent eux aussi qu'à l'argent ... des flamands ...pour continuer à glander ... Mais ce que certains flamands ignorent ou feignent d'ignorer, c'est que dans leur propre région, seule la Flandre Orientale est riche et que la Flandre Occidentale et le Limbourg sont très pauvres ...

  • Posté par Delpierre Bernard, samedi 14 décembre 2019, 13:03

    Ah bon, la Flandre-Occidentale est si pauvre qu'elle peine pourtant à trouver du personnel pour les zonings de la région de Courtrai et recrute du personnel français qui s'y trouve très bien payé ..mais curieusement très peu de travailleurs du borinage où le taux de chômage dépasse souvent les 30%; quant au Limbourg, même si la perte occasionnées par le départ de géants automobiles est conséquente, cette province est beaucoup moins affectée économiquement que celle de Liège. Et puis vous oubliez la province d'Anvers qui à elle seule génère un PIB supérieur au PIB wallon....

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs