Accueil Belgique Politique

Grand Baromètre: en Wallonie, le PS se tasse à gauche, le PTB et Ecolo grignotent

Parfait statu quo pour le MR par rapport aux élections de mai, selon notre Grand Baromètre Ipsos-RTL-Le Soir. Quant au CDH, il continue de s’effriter.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Pendant la crise, la Wallonie patiente, au moins relativement. C’est la leçon de notre Grand Baromètre Le Soir-RTL Info-Ipsos-VTM-Het Laatste Nieuws. Au sud du pays, les scores varient peu par rapport aux élections de mai. En tout cas, il n’y a pas de « phénomène », comme c’est le cas en Flandre.

Tout de même, on relève que, toujours premier, le PS se tasse et perd 2,3 points par rapport au scrutin du 26 mai, même s’il remonte très légèrement (0,9 point…) si l’on compare au sondage précédent, réalisé en septembre. Entre-temps, Paul Magnette a accédé à la présidence. On demande à voir. A ce stade, le PS ne surfe pas sur sa participation au gouvernement wallon, ni sur la crise politique au fédéral, ni sur la mission d’information dont s’est acquitté son président.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, vendredi 13 décembre 2019, 21:26

    Pour la Wallonie, je me demande où regardaient les citoyens qui ont répondu Vande Lanotte...A part sa mission d'informateur avec Reynders vu vu et revu chez le Roi, ce politicien flamand avait pourtant disparu des écrans radar...Je serais curieux de connaitre le pourquoi et le comment des questions envoyées en ligne, et aussi si ces questionnaires étaient à choix multiples. Bref le doute m'habite quand à la fiabilité de cette "mécanique barométrique"représentatives de l'opinion de 2508 citoyens de Belgique. On pourrait presqu' en déduire d'après les chiffres de pourcentages aussi bien des intentions de votes tous partis confondus dans les trois Régions, que les chiffres de pourcentages personnalisés aux individus sont plus l'expression d'une "lobotomisation" généralisée des cerveaux des gens scotchés à leur télévision plutôt que l'expression d'une connaissance de la chose politique en général qui vient de tous autres éclairages que ceux des journaux télévisés façon "spots politiques" idiots qui s'apparentent plus à des spots publicitaires pour débiles, qu'à des émissions télévisuelles qui serviraient un tant soit peu à l'éveil de la conscience politique de tout un chacun...

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs