Accueil Culture Livres

La Belgique est dans l’œuvre de Simenon

Carly et Libens recensent les décors belges de ses romans

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

A 19 ans, Georges Simenon s’installe à Paris. Il ne reviendra plus jamais vivre en Belgique, il n’y fera plus que de courts séjours. Il n’oublie pas son pays natal pour autant. D’ailleurs, il refusera la nationalité française qu’on lui proposera quand il sera célèbre. Comme il ne se décidera jamais à demander la nationalité américaine, qui lui aurait facilité sa vie aux Etats-Unis. N’entonnons pas le « Valeureux liégeois » pour autant : si Simenon reste belge, c’est parce qu’il se demande vraiment pourquoi il changerait. «  Le hasard a fait que je suis né en Belgique  », disait-il. Mais il se considérait comme un citoyen du monde.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs