Décès de Peter Snell, triple champion olympique, qui a privé Roger Moens de l’or à Rome

Décès de Peter Snell, triple champion olympique, qui a privé Roger Moens de l’or à Rome
Twitter @Matthewrobertbaxter

L’athlète néo-zélandais Peter Snell est décédé jeudi à l’âge de 80 ans jeudi à Dallas, aux États-Unis. L’information a été relayée par plusieurs journaux de son pays d’origine.

Spécialiste du demi-fond, Snell a remporté trois médailles d’or olympiques. En 1960 à Rome, il a devancé Roger Moens et deux ans plus tard, il a dépossédé notre compatriote de son record du monde (1 : 44.3). En 1964 à Tokyo, le Néo-Zélandais a fait mieux en signant un doublé sur 800 et 1.500m. Ce que plus personne n’a réussi depuis.

Voici quelques semaines, une crise cardiaque a empêché Snell de se rendre au gala d’athlétisme de Monaco. Selon son épouse, il serait mort en plein sommeil.

Snell avait pour coach le légendaire Arthur Lydiard considéré comme le père de la théorie de l’entraînement moderne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • D. R.

    Par Philippe Vande Weyer

    Athlétisme

    Jacques Borlée: «Les francophones ne savent pas reconnaître les mérites de ceux qui réussissent»

  • Sur sa chaise aux couleurs nationales, Léa Bayekula a appris à s’accepter au fil des ans. Désormais, c’est fait! @Mathieu Golinvaux

    Léa Bayekula, valide dans sa tête

  • Equipée d’une lame en guise de pied gauche, Gitte Haenen a pris son destin en main pour devenir l’une des meilleures sprinteuses/sauteuses en longueur du circuit paralympique. - MATHIEU GOLINVAUX.

    Par Philippe Vande Weyer

    Athlétisme

    Gitte Haenen, l’amputation et la vie

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous