Accueil Belgique Politique

David Clarinval (MR): «Bart De Wever est en train de devenir le père de l’arc-en-ciel»

« Ce sera l’arc-en-ciel avec le CD&V ou les élections », prévient par ailleurs le vice-Premier ministre.

Temps de lecture: 2 min

Les libéraux abandonnent l’idée d’un gouvernement fédéral autour du PS et de la N-VA pour privilégier un arc-en-ciel (socialistes, libéraux et écologistes) élargi au CD&V, comme le déclare samedi le vice-Premier ministre David Clarinval (MR) dans les colonnes de La Libre et de la Dernière Heure. Si cela s’avère impossible, ce sera les élections. « En faisant en sorte d’être isolé, (Bart De Wever) est en train de devenir le père de l’arc-en-ciel… », déclare le ministre du Budget et de la Fonction publique. « Ça va faire un an que le gouvernement Michel est tombé. Il est temps de prendre le taureau par les cornes. »

Tant l’hypothèse d’une alliance PS-N-VA que celle d’une Suédoise (N-VA, MR, CD&V, Open VLD) sont impossibles, selon lui. « Que reste-t-il ? L’arc-en-ciel. Mais l’arc-en-ciel classique, avec 76 députés sur 150, on estime, au MR, que c’est trop court. Il faut donc ajouter un parti flamand, ce qui, en plus, équilibre la proportion entre francophones et flamands. Si c’est le CD&V, on a des proportions acceptables. Enfin, le quatrième scénario, ce sont les élections. »

Pour le MR, la situation est donc la suivante : soit l’arc-en-ciel élargi au CD&V, soit des élections. Par ailleurs, David Clarinval souligne que la note élaborée par Paul Magnette (PS) lors de sa mission d’information devra être adaptée dans le sens des libéraux (« plus équilibrée ») pour pouvoir aboutir à un véritable accord.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Clement johan, samedi 14 décembre 2019, 11:35

    C'est une énorme erreur de ne pas faire une coalition avec la NVA. La NVA et surtout le VB veulent être dans l'opposition; cela les rendra plus fort et affaiblira la VLD et CD&V encore plus. La NVA fera une opposition virulente pendant 4 ans, surtout si le gouvernement augmentera les impôts (et surtout la taxation des voitures de société, dont les trois quarts se trouvent en Flandre...) au lieu de couper dans les dépenses et surtout la sécu. Un gouvernement avec la NVA les mettra dans le même bain que les autres partis, ce qui les affaiblira aussi en renforcera le VB. Ceci est mieux que de renforcer la NVA + le VB et de dépasser les 50% en 2024...

  • Posté par Pahaut Laurette, dimanche 15 décembre 2019, 13:42

    Votre analyse est scabreuse, et le commentaire de l'invité de RTL tout à l'heure scandaleux, qui prétendait que, ne pas accepter les diktats de la NVA, faisait d'eux leurs 'complices' dans la progression NVA-VB (pour ma part, je ne vois plus ce qui les différencie vraiment). Aujourd'hui pour former un gouvernement - et je n'ose plus dire dans ce pays qui n'en est plus depuis longtemps - il faut passer sous les fourches caudines de BDW (qui rappelons-le a eu le pied à l'étrier mis par le sinistre Leterme). Le CD&V a toujours joué double jeu et n'a jamais été avare de commentaires assassins vis-à-vis des francophones. S'il y a une majorité de VL qui ne veulent pas la fin de l'état belge, c'est le moment pour eux de se faire entendre et le moment aussi pour les francophones de se faire respecter. Wait & see

  • Posté par Tamo Guillaume, samedi 14 décembre 2019, 19:26

    La NVA dans le gouvernement fédéral, c'est sans doute moins d'opposition virulente mais c'est aussi l'impossibilité de développer un projet ambitieux pour l'Etat fédéral et de réconcilier les différentes communautés. Donc, il est vain de croire que l'incorporation de la NVA dans un gouvernement fédéral est l'assurance tout risque pour 2024. Par contre, son éviction jumelée à un projet positif mettant en avant les forces de nos différentes régions et communautés m'apparaît être le seul antitode aux poussées nationalistes et marxistes auxquelles nous devons faire face actuellement Évidemment, un tel projet requiert de pouvoir disposer d'hommes politiques disposant de (très) grandes qualités. Mais comme on dit, c'est dans l'adversité que l'on reconnaît les grands hommes

  • Posté par DE JONGH Johnny, samedi 14 décembre 2019, 10:52

    BDW ce n'est que 30 pourcent des flamands. On parle souvent des flamands et des wallons. N'oubliez surtout pas les bruxellois et la partie germanophone. Ils ne se laisseront pas faire

  • Posté par Jules Vandeweyer, samedi 14 décembre 2019, 10:56

    NVA+ VB c'est déjà 49 % . S'ils ont la majorité, qui leur tiendra tête, qui formera un gouvernement?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une