Accueil Société

Le prédicateur Jean-Louis le Soumis interdit de territoire à Molenbeek

« Ce monsieur continue à tenir des propos haineux dont il faut protéger nos jeunes », a affirmé la bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux (PS).

Temps de lecture: 1 min

La bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux (PS), a interdit au prédicateur Jean-Louis Denis, connu sous le nom de Jean-Louis le Soumis, de se rendre dans sa commune pendant un mois, rapporte samedi la Dernière Heure.

Une ordonnance de police administrative a été prise à cet effet vendredi. « J’ai effectivement pris cette décision qui a été notifiée à l’intéressé », a confirmé Catherine Moureaux au quotidien. « Il n’a rien à faire dans notre commune. Ce monsieur continue à tenir des propos haineux dont il faut protéger nos jeunes. Vu son passé d’agitateur dans notre commune, je prends mes responsabilités afin d’éviter tout trouble à l’ordre public », a-t-elle ajouté.

À lire aussi Le zwanzeur qui servait des repas sauce radicale rendu à la société

S’il souhaite contester la décision de la bourgmestre, Jean-Louis Denis pourra faire valoir ses droits à l’hôtel de ville de Molenbeek le 19 décembre prochain ou introduire un recours devant le Conseil d’Etat. Désormais domicilié à Londerzeel, le prêcheur a été condamné à 5 ans de prison pour terrorisme. Il en est sorti en décembre 2018 et a depuis été contrôlé deux fois par la police molenbeekoise.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Rousseaux , dimanche 15 décembre 2019, 12:02

    Pour un mois seulement: Plus, ce serait trop...

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 14 décembre 2019, 19:08

    Hypocrisie de moureaux car les toutes petites voilées y sont tolérées et distribuent même des tracts PS au marché du jeudi avant les élections alors qu elle arrête son cinéma et ne venez pas crier au racisme étant donné que j en ai vue de mes propres yeux

  • Posté par stals jean, samedi 14 décembre 2019, 18:41

    Ce n'est pas en permettant le port du voile islamique dans les hautes écoles de Bruxelles, voile qui n'est rien d'autre qu'un étendard de l’idéologie islamo-fasciste fièrement revendiqué que l'on fera taire ce propagateur de haine et de "désintégration" communautaires autant qu’individuelles d’ailleurs, comme ne l'oublions surtout pas, le prescrit la Charia par ses obligations et ses codes non seulement religieux, mais civils, juridiques, économiques, et politiques plus liberticides plus mortifères les uns que les autres."GOTT MIT UNS" déjà inscrit sur les ceinturons des armées prussiennes, slogan repris sur les ceinturons des armées allemandes et nazies (imposés par Hitler ce grand démocrate, ce grand humaniste comme chacun sait). Pour les musulmans les plus radicaux, et même pour bien des sois disant modérés, la Charia coranique qui vient du dieu créateur en personne, le même que l’autre, doit aussi passer avant les Droits de l'Homme, les lois des Hommes. Ne faisons surtout pas d'amalgame, mais combien de voilées des Hautes écoles de la COCOF se dressent "comme un seul homme" contre ces prédicateurs de haines même auprès d' enfants en bas âge, COMBIEN? Les vidéos de ces véritables "lobotomisations hallucinantes" d'un prosélytisme islamo- fascisme, qui se passent, non aux pays des pétro-dollars, mais sur un sol encore belge, sont la pour preuves, qui ne semblent pas émouvoir grand monde. Et encore moins la justice.

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 14 décembre 2019, 19:00

    Beh oui c est l hypocrisie actuelle

  • Posté par Christian BOULET, samedi 14 décembre 2019, 15:15

    Ce monsieur ou cette merde ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko