Accueil Société Régions Bruxelles

Les sardines sont à Bruxelles: «Non au fascisme, vive l’Europe» (photos et vidéos)

Le mouvement des sardines manifeste contre « la dérive populiste de la politique italienne et la propagation des idées souverainistes et racistes au niveau européen ».

Temps de lecture: 3 min

Environ 250 personnes se sont rassemblées samedi après-midi place de l’Albertine, au pied du Mont des Arts à Bruxelles, pour protester contre « la dérive populiste de la politique italienne et la propagation des idées souverainistes et racistes au niveau européen ». La manifestation avait lieu un mois jour pour jour après la naissance du mouvement spontané des « Sardines », à Bologne (nord de l’Italie).

Les sardines belges ont chanté contre le racisme et le fascisme en interprétant Bella Ciao, le plus célèbre chant des partisans italiens antifascistes et Imagine de John Lennon.

« Notre message est universel. Nous sommes solidaires, nous voulons aider notre prochain, nous sommes humains et l’humanité ne se marchande pas. Nous sommes inclusifs, nous croyons à l’intégration par la culture, nous sommes pacifistes, non-violents et féministes, car une société juste n’est pas possible sans égalité des sexes », ont résumé les manifestants.

En outre, « nous sommes antifascistes », ont-ils martelé. « Nous apportons un message d’espoir, nous croyons à la vraie politique et nous voulons la soutenir. Nous ne voulons plus du discours des dernières années, nous voulons un message solidaire, altruiste et nous espérons être pris au sérieux. »

À Rome, des dizaines de milliers de sardines ont envahi les plus grandes places de Rome.

Deuxième manifestation en Belgique

En Belgique, les Sardines n’en sont pas à leur coup d’essai puisqu’une première sortie avait déjà été réalisée à Anvers début décembre, à l’occasion de la venue du leader italien d’extrême-droite Matteo Salvini. Ce dernier avait été invité par le groupe politique européen « Identité et Démocratie », dont fait également partie le Vlaams Belang.

C’est à Bruxelles que les sardines ont donc choisi de se rassembler afin de protester contre « la politique de la peur ». « Nous voulons nager ensemble pour promouvoir l’art, la participation et la non-violence comme antidotes au populisme : donnons libre cours à notre imagination et rendons Bruxelles joyeuse, colorée et pleine de sardines ! », annoncent les organisateurs dans leur manifeste publié sur Facebook.

Défier Salvini

Le mouvement des Sardines, qui défie Matteo Salvini, est né le 14 novembre dernier sur la place centrale de Bologne (piazza maggiore), en marge d’une prise de parole de l’ex-ministre de l’Intérieur. Un flash mob (mobilisation éclair) avait rassemblé quelque 12.000 personnes, loin devant l’objectif fixé initialement qui était de dépasser numériquement le nombre de militants politiques participant au meeting de Salvini au PalaDozza, dont la capacité est de 5.700 places. Au vu du succès de foule, le nom des sardines a été donné au mouvement, à l’image de ces petits poissons serrés les uns contre les autres dans des boîtes de conserve.

Fondé par quatre jeunes inconnus indignés par la ligne politique de Salvini, le mouvement des sardines veut rassembler les personnes qui se reconnaissent dans les valeurs de l’antifascisme et vise à contrer le climat de division, de haine, d’agressivité et de racisme qui se répand dans toute l’Europe.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

44 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, samedi 14 décembre 2019, 17:52

    Les sardines devraient aller aussi au port d'Anvers

  • Posté par ONCKELINX DANIEL, samedi 14 décembre 2019, 23:41

    vous avez bien sûr le droit de commenter cet article mais l'idéal serait de le faire informé. Avant Bruxelles les "sardines" sont allées à ANVERS (voir le SOIR du 2 décembre)

  • Posté par De Ronde Michel, samedi 14 décembre 2019, 18:47

    Elles ne risquent pas de bloquer le port !

  • Posté par De Ronde Michel, samedi 14 décembre 2019, 17:09

    Pas terribles les sardines Soros !

  • Posté par LAMBERT André, samedi 14 décembre 2019, 19:31

    P'tit mr De Ronde, je suis vraiment ravi de vous avoir vexé, connaissant vos mauvaises sympathies, qui ne démontrent que votre vraie nature. Allez, à votre santé...MDR.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs