Marghem après la COP25: «Nous redoublerons d’efforts pour aboutir à un plan national à la hauteur»

Marghem après la COP25: «Nous redoublerons d’efforts pour aboutir à un plan national à la hauteur»

La COP25 fut certes difficile, et le chemin vers l’accord de Paris est encore compliqué, mais nous redoublerons d’efforts au niveau belge pour aboutir à un Plan national Energie et Climat (Pnec) à la hauteur de nos ambitions », a réagi dimanche la ministre fédérale de l’Environnement, de l’Energie et du Développement durable, Marie Christine Marghem.

Un comité de concertation, prévu ce 18 décembre, doit en principe approuver le Pnec belge, attendu par la Commission européenne pour le 31 décembre au plus tard.

La COP25 s’est achevée dimanche à la mi-journée à Madrid et a accouché d’une souris malgré des négociations marathon. Les négociateurs des 197 parties à l’accord de Paris (196 États et Union européenne) ont notamment échoué à se mettre d’accord sur des règles de mise en œuvre des marchés carbone prévus dans l’accord de Paris.

Plus généralement, les États n’ont pas répondu aux yeux des ONG et de la jeunesse à l’urgence climatique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous