Coalition fédérale: les informateurs regrettent «les commentaires de certains sur les plateaux télévisés»

Coalition fédérale: les informateurs regrettent «les commentaires de certains sur les plateaux télévisés»
Belga

Les informateurs royaux, Joachim Coens (CD&V) et Georges-Louis Bouchez (MR), ont rappelé dimanche qu’ils ne commenteront « aucune de leurs réunions, ni leur travail d’information ». Les deux hommes regrettent par ailleurs « que certains jugent opportun de commenter ou de faire connaitre ces réunions sur des plateaux télés ou des réseaux sociaux », a déclaré M. Bouchez, en son nom et celui de Joachim Coens, à l’agence Belga.

Magnette confirme une réunion avec la N-VA : « Les nationalistes ne veulent pas prendre leurs responsabilités »

« Nous rappelons qu’il faut privilégier la recherche d’un résultat fort pour notre pays plutôt que de faire un spectacle de communication », a-t-il ajouté, rappelant que M. Coens et lui restaient « convaincus que la discrétion, la loyauté et la confiance seront les moteurs de la réussite afin de doter » le pays d’un gouvernement.

Invité à la mi-journée sur RTL-TVI, le président du PS, Paul Magnette, a notamment confirmé qu’il avait rencontré la veille Bart De Wever, sous l’égide des informateurs. Le socialiste a également répété que l’écart séparant son parti de la N-VA était « immense », tout en déplorant l’absence de propositions de compromis dans le chef des nationalistes flamands.

Sur la VRT, Bart De Wever a lui commenté la mission d’information de MM. Bouchez et Coens en parlant de « nouvelle phase » dans le cadre des discussions en vue de former un gouvernement. « Je me sens pris au sérieux », avait-il encore assuré.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous