Bolsonaro critique lourdement la COP25: «C’est juste un jeu commercial»

Bolsonaro critique lourdement la COP25: «C’est juste un jeu commercial»
AFP

Le président brésilien Jair Bolsonaro a fortement critiqué dimanche le dénouement de la Cop 25 à Madrid, dénonçant depuis Brasilia le «jeu commercial» auquel se seraient livrés selon lui les pays riches, notamment européens. «Je ne sais pas pourquoi les gens n’arrivent pas à comprendre que c’est juste un jeu commercial», a affirmé le chef de l’Etat lors d’un point presse à la sortie de sa résidence officielle du Palais de l’Alvorada.

«La COP25 peine juste à sauver les meubles», estiment les ministres bruxellois et wallon du climat

«J’aimerais bien savoir : y a-t-il eu une résolution pour que l’Europe soit reboisée ou est-ce qu’ils continuent juste à perturber le Brésil?», a-t-il poursuivi. Le Brésil était censé accueillir la Cop 25, Conférence sur le climat de l’ONU, mais a renoncé à recevoir l’événement il y a un an, peu après l’élection de Jair Bolsonaro.

Le Chili s’était proposé pour l’organiser à la place du Brésil, mais la conférence a finalement eu lieu à Madrid en raison de la crise sociale chilienne.

«Pourquoi je n’ai pas accepté d’accueillir la Cop 25 au Brésil? C’est moi qui l’ai décidé. Ils auraient fait leur carnaval au Brésil», a affirmé M. Bolsonaro dimanche.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous